SEPTEMBRE 2016: UN ÉTÉ À PLOUMANACH AVEC SARAH



La newsletter d’une cuisinière égarée dans la blogosphère

Oui…
Mais en fait, non.
Je les ai pas tellement senties ces vacances.
D’abord j’ai eu des ampoules aux doigts de pieds, des deux côtés je précise pour ceux qui pensent que je suis chocotte. Je vous raconte pas la touche avec mes tongs fluo, les pansements qui se décollaient tout le temps et ma démarche de canard épileptique. En plus, les tongs, ça me rend dingue, je ne sais pas comment font les autres, moi je suis obligée des crisper les doigts de pieds à mort pour pas les perdre en route, à force je suis hyper-tendue de partout et ça finit en torticolis. Comme de bien sûr y’avait pas de ouifi dans la bicoque, y’avait à peu près autant de sable dans mon lit que sur la plage, j’avais oublié de prendre des slips, j’ai dû d’aller en chercher des neufs au Super U, j’ai pris une taille 38, une fois rentrée j’ai constaté qu’il m’aurait plutôt fallu du 44, la suite vous voulez pas savoir.
Je me suis tellement liquéfiée d’ennui que j’ai fini par acheter des sudokus au bar-tabac, un jeu que tu mets des numéros dans des cases comme au loto mais que tu gagnes rien. J’ai péniblement atteint le niveau 3 en lorgnant en douce sur les solutions. J’ai regardé les jeuzolympiques, et d’un coup d’un seul ça m’a pris, j’ai voulu me remettre à la gymnastique : après une séance d’abdos, j’ai eu tellement de courbatures le lendemain que je pouvais même plus m’asseoir dans le canapé. J'ai pas insisté.
Quand même y’a un truc un peu cool : j’ai décidé de tomber amoureuse. Je me suis dis : si je tombe amoureuse, ça va m’occuper l’esprit et ça peut pas être pire que les sudokus. J’ai donc passé le reste des vacances à chercher l’élu de mon cœur. Au début j’avais pensé à Georges (Clowney) mais mon mari m’a dit qu’il s’était maqué avec une avocate bien roulée et pleine aux as, pfff c’est nul et de toute façon les dosettes ça pollue alors Georges tu peux aller te rhabiller et puis en plus t’es vieux. J’ai pensé à Robert (Downey Junior alias Iron Man), je fais une fixette sur lui depuis plusieurs années, je lui écrit des poèmes et des chansons, le dimanche je me déguise en Gwyneth Paltrow (la secrétaire d’Iron Man, vous regardez pas la télé ou quoi ?) mais mon mari m’a dit qu’il avait des problèmes d’alcool, et moi j’ai assez de mes problèmes donc : adieu Roro, c’était pas possible entre nous. Je suis en train de me rendre compte que c’est hyper intime ce que je vous raconte là, mais bon… Donc Roro c’est fini. Après y’a Viggo (Mortensen), lui il est le prince guerrier trop fort dans le Seigneur des Anneaux, il oublie souvent de mettre sa chemise et quand il pense à la mettre, pas de bol elle se déchire au bout de trois secondes, mais… je suis pas complètement convaincue par son implantation capillaire, ou alors il a une oreille plus basse que l’autre, en tout cas ça m’a un peu refroidie et après une période d’atermoiement j’ai éconduit super-Viggo. Il a beaucoup pleuré mais mon mari m’a dit que depuis il s’était mis à la peinture sur chips et maintenant ça va bien. Mais alors qui pour combler ce cœur avide d’amour sincère????? Suis-je bête: Mickaël (Fassbender, rien que son nom je tourne de l’œil) ! Cette fois, j’ai demandé un CV à mon mari avant de me faire un film : il a une copine? il mange bio ? il sent des pieds? il fait des sudokus ? Ouais les gens !!! Mickaël a passé le grand test « un été à Ploumanach avec Sarah » !!! Je me suis pas dégonflée, j’ai appelé chez lui : salut c’est Sarah, tu vois qui chui ? Grand blanc : euhhh (il parle américain donc il dit mmmmmh pas euhhhh). Sarah quoi !!! Je donne des cours de cuisine à la Biocoop d’Aurillac. Ah, yes-yes-yes I see good. Bon ben voilà j’abrège parce que c’est un peu long, en plus c’était tout en anglais, il faudrait tout que je vous traduise et comme il faut quand même que j’aille faire semblant de travailler, je vous la fait courte : on s’est donné rancart sur la plage de Ploumanach, il viendra l’année prochaine parce que là c’était un peu short avec le décalage horaire. En tout cas ça m’a bien occupée cette histoire.

Bon c’est fini les feus de l’amour à la plage! C’est la rentrée les cocos, faudrait voir à parler boulot, cuisine saine, alimentation végétarienne et tout ça. Alors l’actu, l’actu, rien que de l’actu.

Je sors (encore) un livre de cuisine, dans la collection Arlequin, ah non pardon dans la collection Alternatives chez Gallimard, un bouquin que je vous recommande chaudement tellement il est bien : Cuissons Alternatives, 40 recettes véganes pour cuire autrement. Bon pour ceux qu’on pas compris que ça parlait de cuisson, et ben je le dis : ça parle de cuisson. J’ai beaucoup bossé, les recettes les texte les photos tout ça, donc vous êtes priés d’en acheter une grosse pile, d’autant que c’est bientôt Noël (non bon d’accord, mais y’a qu’à dire que si). Dans toutes les librairies à partir du 22 septembre.

Les 8 et 9 octobre je serai à Paris pour de vrai, au salonVeggie World, pour une dédicace, une vente aux enchères des bouts de chemises de Viggo et surtout une démonstration de cuisson avec la marmite norvégienne. Mais c’est quoi une marmite norvégienne ? Ben vous avez qu’à venir au salon comme ça vous saurez. Rendez-vous sur le stand de la super association à laquelle vous devriez adhérer : l’Association végétarienne de France.

Et plein plein plein de dates, notamment à la Biocoop d’Aurillac avec des tas de nouveaux ateliers, des séances de rattrapage pour celles et ceux qui auraient loupé des dates en 2016, et même une master-class pour échanger vos meilleures recettes végé. Le dimanche 4 septembre je serai également toute la journée à la foire biologique d’Aurillac pour des ateliers (gratuits) et des démonstrations avec dégustation de cuisine végétale. Je sens que Mickaël va être trop fier de moi.  

La maxime du mois : « Donne chiots Yorkshire, à venir chercher à Dienne, Cantal. ».

La recette du mois par môa : ben comme la dernière fois j’ai fais la grosse fainéante, cette fois y’en aura deux.

Boisson désaltérante pour les dernières journées chaudes de l’été : Mixez 500 ml de jus de pomme réfrigéré avec 1 c. à café de gingembre épluché et fraîchement râpé, ajoutez 500 ml d’eau pétillante réfrigérée (sans mixer cette fois !), éventuellement quelques glaçon, dégustez immédiatement : un délice. Si vous n’aimez pas le gingembre, n’en mettez pas c’est bon aussi!
Sorbet coco au melon frais : mixez une boîte de lait de coco avec 4 c. à soupe de noix de coco râpée-déshydratée et 6 c. à soupe de sirop d’agave. Versez dans une barquette et passez au congélateur 3 h. Sortez, laissez décongeler 3-4 min MAXI, démoulez et découpez en gros cubes (il faut une lame de couteau solide). Passez les cubes au robot lame en –S ou hachoir jusqu’à obtenir de la crème glacée. Servez IMMÉDIATEMENT (ou repassez 10 min MAXI au congélateur) avec de fines tranches de melon. Pour les becs sucrés saupoudrez le sorbet avec un peu de sucre de coco.
Au revoir les niouzlecteurs-trices, essayez d’être heureux, on dit que c’est bon pour le moral.

Affectueusement,

Sarah

PS: faites plaisir aux gens que vous n'aimez pas, inscrivez-les à la niouzlaiteur, ça leur apprendra -http://www.sarahcuisinevege.com/p/recevoir-des-recettes.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire